Nouvelles

Nouvelles – 31 juillet 2020

Chers frères et sœurs,

J’espère que votre semaine s’est bien passée. Au bureau, nos pensées se tournent de plus en plus vers les Fêtes divines automnales. La Fête des Trompettes n’est plus qu’à sept semaines.  Du point de vue de la planification, c’est la Fête des Tabernacles qui nécessite le plus d’attention. Dans les prochains jours, nous prendrons une décision finale concernant  le déroulement de la Fête en France et au Canada. Celle-ci sera différente de toutes les Fêtes que nous avons observées dans l’occident depuis plus de 50 ans.

On a appelé les êtres humains des créatures de l’habitude. Nous développons des routines qui deviennent familières et réconfortantes. Depuis des mois, nous vivons de manière plus isolée qu’auparavant. Il sera important de faire tout ce que nous pouvons pour nous assembler avec nos frères et sœurs lors du sabbat et des jours saints. Il ne s’agit pas seulement d’écouter un sermon, mais aussi de fraterniser, de nous épauler les uns les autres par notre présence et par nos encouragements.

Rappelons-nous quelques paragraphes de notre article au sujet de la fraternisation chrétienne :

L’Écriture dit aux chrétiens : « N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour » (Hébreux 10:25). Dans ce verset, le mot grec traduit en français par assemblée est episunagogue, et c’est la bonne traduction. Il s’agit d’une assemblée ; d’une réunion (Vine’s Complete Expository Dictionary [Dictionnaire détaillé de Vine]).

Ce mot episunagogue est utilisé seulement une autre fois dans le Nouveau Testament – dans 2 Thessaloniciens 2:1 – « Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion [episunagogue] avec lui, nous vous prions, frères… ».

Un mot qui lui est apparenté – episunago – est utilisé dans Matthieu 24:31 pour décrire le rassemblement des croyants au retour de Christ : « Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d’une extrémité des cieux à l’autre. » Le mot grec traduit en français par rassembleront est episunago. Et en fait, quand l’auteur de l’Épître aux Hébreux se sert du mot episunagogue dans Hébreux 10:25, il exhorte les chrétiens à continuer de s’assembler et à se souvenir que le retour de Christ approche !

Le commentaire biblique de  Jamieson, Fausset et Brown (Jamieson, Fausset and Brown’s Commentary on the Whole Bible) fait la remarque suivante à propos de l’usage du mot grec episunagogue dans Hébreux 10:25 : « Le fait de nous assembler ou de nous réunir pour la fraternisation chrétienne en privé et en public traduit notre hâte à vouloir nous assembler avec Lui quand Il apparaîtra » (édition révisée, p. 1429).

C’est là une raison convaincante de s’assembler et de fraterniser entre chrétiens.

Tout en respectant les consignes de sécurité de nos divers pays, réjouissons-nous ensemble le plus possible, pour honorer notre Père céleste et le Chef de l’Église – Jésus-Christ.

Nous partons en vacances cette fin de semaine. Nous prenons deux semaines pour visiter le parc national de Yellowstone dans les États du Wyoming, du Montana et de l’Idaho. C’est le premier parc de ce genre établi aux États-Unis (en 1872), avec une superficie de 8 983 km2. Nous nous réjouissons de pouvoir nous immerger dans la création divine.

C’est M. Hongerloot qui vous écrira du bureau la semaine prochaine.

Je vous souhaite, frères et sœurs, de passer un très bon sabbat.

Votre serviteur en Christ,

Joël C. Meeker

COGWA Member Login


Create an Account

×